Les Projets

L’un des objectifs majeurs du Bestiaire, consiste à faire vivre le répertoire de musique classique (de Bach à nos jours) en participant activement à sa diffusion.

Il s’agit pour lui, par ses interprétations originales, de faire découvrir ou redécouvrir aussi bien les chefs-d’œuvre intemporels que les perles méconnues ou oubliées.

C'est pourquoi il n’est pas rare de voir ses musiciens interpréter aussi bien des compositeurs comme Mozart, Beethoven ou Brahms que du Ange Flégier, François Devienne ou Guy Ropartz, l’idée étant de briser les barrières, rendre accessible par l’évolution des codes, permettre aux jeunes oreille d’appréhender ce genre.

Dans un souci de perfection du détail, l’ensemble propose régulièrement et au maximum un travail et des versions dites « historiquement informées », jouées sur instruments d’époque pour retrouver au maximum l’esthétique de son voulue par le compositeur lors de la conception d’une œuvre, et respectant par la recherche les usages d’interprétations convenant à une époque déterminée.

Le Bestiaire mets également un point d’honneur à permettre, encourager et accompagner de jeunes compositeurs dans la conception leurs œuvres, de la création à la représentation en mettant à disposition l’ensemble dans la totalité ou une partie de son effectif. De plus, le Bestiaire a la particularité de compter parmi ses membres deux compositeurs : Félix Leclerc et Jules Monnier qui écrivent et créent leurs œuvres pour et grâce au Bestiaire.


Dans leur démarche compositionnelle, ils questionnent entre autre, le fossé actuel entre la musique classique et populaire, l’évolution du langage musical, l'écologie … Et l’apport des autres arts dans la société mondialisée d’aujourd’hui. Il passe également des commandes d’œuvres originales auprès de jeunes ou moins jeunes compositeurs d’aujourd’hui tel que : D.Dufour, A.Tribucki …

Etant principalement basé à Paris, le Bestiaire cherche à se produire le plus possible et à multiplier ses interventions partout en Europe. Ses visées sont multiples, mais on peut distinguer la profonde volonté de toucher un public le plus vaste possible, et de varier au maximum les types de lieux dans lesquels il prend place.